programme initiateur

rubrique en construction merci de votre compréhension

 

 

BREVET D'INITIATEUR

CONDITIONS DE CANDIDATURE

— Être titulaire d’une licence F.F.E.S.S.M. en cours de validité.

— Être âgé de 18 ans révolus à la date d’entrée en formation, stage initial compris.

— Être titulaire du Brevet de Plongeur Autonome Niveau II minimum ou d’un titre ou diplôme équivalent.

— Être titulaire du RIFAP de la FFESSM ou d’un diplôme admis en équivalence.

—Avoir effectué au minimum 12 plongées en autonomie, désignées comme telles sur le carnet de plongée du candidat ou de la candidate et validées comme telles par un E3 minimum (au sens entendu par l'arrêté de 1998 et ses annexes. Le fait d'être plongeur Niveau 3 n'exclut en rien la justification de ces 12 plongée signées comme étant réalisées en autonomie.

Être présenté par le Président du club d'appartenance.

— Présenter un certificat médical de non-contre-indication à la plongée subaquatique de moins d'un an, délivré par un médecin fédéral ou titulaire du C.E.S. de médecine du sport (capacité ou D.U.), médecin hyperbare ou médecin de la plongée.

— Avoir effectué dans l’ordre chronologiquedepuis l’obtention du Brevet de Plongeur Autonome Niveau II (ou titre ou diplôme équivalent) :

 1.une formation initiale de 2 jours (consécutifs, ou fractionnés en quatre demi-journées sur un mois maximum), organisée par un Club ou par un Comité Départemental. Le Responsable est un Moniteur MF2 ou BEES2 licencié à la FFESSM, présent pendant la totalité du stage. Ce Responsable valide la formation initiale sur le livret pédagogique initiateur remis au candidat en fin de formation initiale (le stage initial MF1 validé dispense son bénéficiaire de la formation initiale).

 

 

2. un stage en situation: milieu artificiel et/ou milieu naturel avec formation limitée à l’espace proche. Ce stage a pour objet l’obtention de 3 Groupes de compétencesobligatoires: GC1, GC2 et GC3 (un quatrième groupe de compétences désigné par GC4 est optionnel et concerne les plongeurs niveau 4 préparant l’initiateur de club). La durée et la répartition des séances constitutives de ce stage sont: 6 jours consécutifs ou 3 fois 2 jours ou 12 séances piscines.

Le livret de formation précise le nombre minimum de séances permettant de valider chaque groupe de compétences. Le démarrage du stage en situation n’est possible qu’après validation de la formation initiale. Le tuteur de stage est un MF2 ou un BEES 2 licenciés, ou bien un MF1 ou un BEES1 licenciés ayant les compétences de tuteur. L’évaluation par le tuteur de stage se fait en contrôle continu, et les séances sont validées sur le livret pédagogique initiateur. En fin de stage en situation, le tuteur de stage donne un avis favorable ou bien défavorable porté sur le livret pédagogique initiateur. Seul l’avis favorable permet de se présenter à l’examen ; dans le cas contraire, le tuteur de stage peut proposer au stagiaire une prolongation de son stage en situation. Ces stages devront être effectués dans un délai de trois ans maximum à partir de la fin de la formation initiale. Le candidat doit se présenter à l’examen avant la fin des trois ans.

Groupes de compétences

Groupes de
compétences

Initiateur

E2 FFESSM

Cadre de réalisation

Libellé

GC 1

X

X

Stage en situtation

Pédagogie pratique sans scaphandre en surface et en immersion.
Pédagogie pratique avec scaphandre en surface.
Sauvetages sans scaphandre

GC 2

X

X

Pédagogie pratique en scaphandre dans l’espace proche.
Sauvetage avec scaphandre.

GC 3

X

X

Transmission des connaissances au niveau I.
         

GC 4

 

X

Module Complémentaire

Pédagogie pratique en scaphandre dans l’espace médian en milieu naturel.
 

X

Transmission des connaissances au niveau II.

Une formation intensive en 7 jours pleins, comprenant la formation initiale, puis la préparation et l’obtention des 3 groupes GC1, GC2 et GC3, puis l’examen, est possible.

ORGANISATION GÉNÉRALE DE L’EXAMEN

 

 

L’examen est organisé à l'échelon du club ou du département. Le Président organisateur doit avertir le Président de la C.T.R. au moins un mois avant la session.

- Si l’examen se déroule à l’étranger, dans les C.O.M. ou Collectivités Territoriales ou Collectivités départementales non rattachés à un Comité Régional, le Président de la CTN est habilité à déroger aux présentes conditions d’organisation.

 

 

JURY

Président : le Président du club organisateur ou du département organisateur.

Au moins un moniteur fédéral 2ème degré FFESSM ou un moniteur breveté d'État 2ème degré et licenciés à la F.F.E.S.S.M.

Un Délégué de la CTR (au moins moniteur fédéral 2ème degré FFESSM ou breveté d'État 2ème degré et licenciés à la F.F.E.S.S.M.). Il est chargé de vérifier les dossiers des candidats et la conformité du déroulement de l'examen; il participe aux épreuves de l’examen et à l’évaluation des candidats.

NOTA : Un candidat ayant échoué à l’examen ne peut se représenter avant un délai de 30 jours pleins à une autre session. Le non respect de ce délai, découvert à posteriori, entraînerait la nullité de l’examen indûment présenté.  

Le délégué de la C.T.R. peut cumuler les deux fonctions de moniteur. (Donc jury minimum possible : le Président du club ou du département et le Délégué de la C.T.R.). 

 Les moniteurs fédéraux 1er degré FFESSM ou BEES1 licenciés à la F.F.E.S.S.M. peuvent être membres du jury et juger à deux l’épreuve de mannequin, et en double avec le ou les moniteurs fédéraux 2ème degré FFESSM ou B.E.E.S. 2ème degré, l’épreuve de pédagogie.

CONTRÔLE DES ACQUIS

L’ examen est constitué de trois épreuves :

— Chaque épreuve est notée sur 20, affectée d’un coefficient.  

— Toute note strictement inférieure à 5/20, ou toute épreuve non faite, est éliminatoire.   

Un minimum de 70 points est exigé pour être reçu à l’examen.

1 - MANNEQUIN (COEFFICIENT 1)

Effectuer un parcours de 100 mètres équipé de palmes, masque et tuba.

A la fin de ce parcours, descendre à une profondeur comprise entre 2 mètres et 6 mètres et tenir une apnée de 20 secondes minimum en déplacement.

Après une récupération de 10 secondes au maximum en surface, redescendre à la même profondeur et remonter un mannequin de 1,5 kg de poids apparent et le remorquer sur une distance de 100 mètres.

1 à 8 points supplémentaires peuvent être attribués : pour la tenue, l’aisance, l’efficacité et la rectitude lors du tractage du mannequin.

La prise et la tenue du mannequin se doivent d’être applicable à une victime réelle : le mannequin devra être maintenu le face hors de l'eau, selon la prise classique (bras placé sous l'aisselle, main sur la poitrine, tête du mannequin sur l'épaule) en se déplaçant sur le dos. Toute immersion complète de la face du mannequin d'une durée de 5 secondes consécutives au moins durant le remorquage entraîne l'élimination du candidat

NOTA : Un mannequin règlementaire adulte et homologué type « FFSS », agréé par la jeunesse et sports pour les épreuves de sauvetage aquatique devra être impérativement utilisé.

NOTATION DE L'ÉPREUVE

Temps total de l'épreuve :

— égal ou inférieur à 4'30" : 12 pts    

— de 4'31" à 5'00" : 11 pts 

— de 5'01" à 5'30" : 10 pts  

— de 5'31" à 6'00" : 09 pts 

- de 6'01" à 6'30" : 08 pts  

— de 6'31" à 7'00" : 07 pts

— de 7'01" à 7'30" : 06 pts

— de 7'31" à 8'00" : 05 pts

— supérieur à 8'00" : ELIMINÉ

NOTA :

Une note inférieure à 10/20 à cette épreuve est ELIMINATOIRE. 

Le mannequin, voies respiratoires immergées, entraînant un danger pour la «victime» : ÉLIMINATOIRE 

Ne pas réaliser l’épreuve dans sa totalité, comme défini dans le texte est ÉLIMINATOIRE 

L’utilisation d’un mannequin réglementaire de 1,5 kg de poids apparent est OBLIGATOIRE.

Le candidat ne dispose que d’une seule tentative pour réaliser l’épreuve dans sa totalité.

 Si la température de l'eau est inférieure à 18°C, le port minimum de la veste et de la cagoule est obligatoire. Lorsque le candidat est revêtu de cet équipement, il doit porter un lestage annulant la flottabilité de la protection isothermique.

 De 18°C à 24°C le port d'un vêtement est facultatif.

 

2 - PÉDAGOGIE ( COEFFICIENT 4)

Cette épreuve a pour objectif l’évaluation d’une leçon faite à un ou plusieurs élèves du débutant au niveau 2 dans l’espace proche. Elle peut porter sur :

— La pédagogie sans scaphandre en surface et en immersion 

 Ou la pédagogie avec scaphandre en surface. 

— Ou la pédagogie en scaphandre dans l’espace proche.

3 - RÉGLEMENTATION (COEFFICIENT 2)

Interrogation écrite ou orale sur la réglementation appliquée aux prérogatives de l’initiateur de club.

DÉLIVRANCE DU BREVET

Le brevet d'initiateur de club est délivré sous la signature du Président de la C.T.R. 

Les Commissions Techniques Régionales sont dépositaires des documents suivants :

— Bordereaux d'examen      

— Feuilles de notes 

— Brevets

— Registre

I — AVANT LA SESSION

Les organisateurs doivent disposer de :

— Bordereaux d'examen

— Feuilles de notes

Il — A L'ISSUE DE L'EXAMEN

A) A charge des organisateurs :

— d'établir clairement et complètement, en 3 exemplaires, feuilles de notes et bordereaux ;

— d'envoyer à la C.T.R., dans les meilleurs délais (30 jours maximum), le bordereau complet (les 3 feuillets) et 2 exemplaires de la feuille de notes ;

— de conserver une feuille de notes et les dossiers des candidats.

B) A charge des Commissions Techniques :

— de délivrer à chaque candidat admis un brevet numéroté et signé par le Président de la C.T.R. ;

— de reporter les noms et numéros de brevets sur le registre ;

— de conserver un exemplaire du bordereau et la feuille de notes ;

— de remplir les brevets en respectant les numéros portés sur le bordereau,

— d'envoyer par retour :

a) Au club :

• les brevets numérotés et remplis,

• un exemplaire du bordereau avec les numéros affectés en face de chaque nom.

b) Au siège fédéral :

• un exemplaire du bordereau,

• un exemplaire de la feuille de notes.

C) A charge des organisateurs :

— de distribuer les brevets aux lauréats.

NOTA : Il n'y a pas de brevet CMAS pour les initiateurs niveau II mais seulement délivrance d'une carte simple face FFESSM. Un initiateur titulaire du brevet de plongeur niveau IV - capacitaire FFESSM peut obtenir sur demande auprès du siège Fédéral, une carte double face FFESSM-CMAS de moniteur 1*. A condition d’être licencié, un initiateur FFESSM titulaire du Niveau IV ANMP peut obtenir, sur demande auprès du siège fédéral, la carte de Moniteur CMAS 1étoile (prérogatives du E2).

— DÉLIVRANCE DES DUPLICATA

Les duplicata du Brevet d'initiateur sont délivrés :

• par la Commission Technique Régionale du lieu d'examen,

• par le siège fédéral en précisant la date et le nom du Comité Régional dans lequel l'examen a eu lieu.

 

 

PRÉROGATIVES DE L’INITIATEUR DE CLUB

Elles sont définies par l’arrêté du 22 juin 1998 modifié 2000.

— Surveillance et organisation des séances en bassin, dans l'espace proche (zone des 6 mètres).

— Responsabilité d'enseignement en bassin, dans l'espace proche (zone des 6 mètres). (Directeur de plongée).

— Encadrement dans l’espace proche.

— Enseignement du débutant au Plongeur Autonome Niveau II dans l'espace proche (zone des 6 mètres). Si l'enseignement s'effectue en milieu naturel, le directeur de plongée doit être au minimum un moniteur 1er degré (encadrant E3).

— Participation aux jurys du brevet Niveau I.

— En milieu artificiel : validation des compétences du Brevet niveau I.

— Equivalence UC4 du MF1 (pédagogie pratique sans scaphandre et avec scaphandre en surface) Cette équivalence s’applique également aux Initiateurs ancienne formule.

Remarque : un stagiaire initiateur en cours de formation n’a aucune prérogative d’enseignement.

PRÉROGATIVES DU E2 FÉDÉRAL (Initiateur + Niveau IV FFESSM)

En plus des prérogatives ci-dessus listées, les Initiateurs de club brevetés Capacitaire Niveau IV de la FFESSM (E2) peuvent, sauf avis contraire du Président du Club, enseigner la plongée au sein d'un club, dans la zone des 20 mètres (jusqu'à l'autonome niveau II), sous la direction d'un moniteur 1er degré licencié (encadrant E3).

Ils valident les compétences du Niveau I.

Ils valident les plongées qu’ils ont encadrées en milieu naturel.

CONDITIONS D’ENTRÉE EN FORMATION
18 ans révolus + licence + certificat médical + Niveau 2 minimum.

 
 

FORMATION INITIALE 2 jours
consécutifs ou fractionnés en 4 demi-journées sur un mois maximum
Organisé par les comités départementaux ou les clubs affiliés ou les établissements agréés.
Cadre réglementaire - Pédagogie générale - Pédagogie spécifique
Direction et validation par un MF2ou BEES2 licencié FFESSM

   
 

Remise du livret pédagogique INITIATEUR (validité de la formation initiale : 3 ans)

   

STAGE EN SITUATION
Milieu artificiel et / ou milieu naturel limité à l’espace proche
6 jours ou 3 fois deux jours ou 12 séances piscine

 Formation

Par un MF2ou BEES2 licencié FFESSM
ou par
un MF1 ou BEES1 licencié FFESSM ayant la compétence de tuteur de stage.
Validation des séances en contrôle continu par le(s) formateur(s) sur le livret pédagogique initiateur.

3 Groupes de compétence (GC)
GC1
Fonction directeur de plongée-Organisationpédagogie pratique sans scaphandre en immersion – avec scaphandre en surface.
Sauvetages sans scaphandre.
GC2
Pédagogie pratique en scaphandre dans l’espaceproche.
Sauvetage en scaphandre.
GC3
Transmission des connaissances au niveau 1
   

EXAMEN

Epreuves
— Pédagogie Pratique (coef. 4)
— Sauvetage PMT mannequin ( coef. 1)
— Réglementation (coef. 2)
Pour les titulaires du niveau 4 : Module Optionnel GC4 recommandé par la CTN
Enseignement en milieu naturel - espace médian
Durée : 2 jours ou 4 séances.
Formation et Validation par un moniteur MF2 ou BEES2 licencié FFESSM.

FORMATION INITIALE

Le stage initial MF1 validé dispense son bénéficiaire de la formation initiale .

Cadre réglementaire

Le développement des connaissances sera limité aux prérogatives de l’initiateur.

Connaissances, savoir-faire
et savoir être
Commentaires et limites Critères de
réalisation

Connaissances obligatoires à développer pour la fonction d’initiateur

Législation et réglementation spécifique de la plongée subaquatique en France.
Le contrôle médical.
Notion de responsabilité
Assurances
Le matériel
Les autorités administratives locales
L’arrêté de 98 modifié 2000.
Le certificat médical : réglementation fédérale ; cas particulier des enfants.
Responsabilités civile et pénale du directeur de plongée, de l'enseignant bénévole, des personnes morales; notion de mise en danger d'autrui.
L'obligation d'assurance, les assurances fédérales (obligatoires ou facultatives) ; les autres assurances.
La réglementation des bouteilles de plongée.
Réglementation des piscines.
Evaluation par oral ou par écrit.
La formulation des questions sera centrée sur la fonction de directeur de plongée et devra être auto formatrice.

Connaissances compémentaires facultatives

Textes organisant le sport en France

La FFESSM

Le matériel

Où prendre l'information
Législation et réglementation organisant les activités physiques et sportives en France.
Loi de 1984,ses décrets et arrêtés.
L'enseignement du sport ; le bénévolat et les brevets d'Etat.
L'encadrement des activités de loisir ; cas particulier des mineurs.
Rôle de la fédération et son fonctionnement.
La réglementation des stations de gonflage.
Publications fédérales (guide du dirigeant, etc.). Manuel du moniteur, Subaqua, Site Internet : vérifier les informations.
Extraire, des textes de référence, les éléments qui nous concernent.
Information

Pédagogie Générale

Les connaissances , savoir-faire et savoir-être devront se limiter à des notions de base permettant d’aborder le stage en situation .

Connaissances, savoir-faire
et savoir être

Commentaires et limites

Critères de
réalisation

Etre capable de définir des objectifs pédagogiques.
Comprendre la logique: Prérogatives-compétences

Comprendre la notion de pré requis d’apprentissage.

Etre capable d’extraire les difficultés d’un savoir-faire, ou d’un savoir-être.

Etre capable de mettre en place des critères d’évaluation.

Etre capable de mettre en place une stratégie pédagogique.

Etre capable de choisir des outils et des moyens pédagogiques.

Etre capable d’animer un groupe.
Savoir associer aux comportements attendus les compétences que l’élève devra acquérir.
Savoir disposer des exercices faisant apparaître des étapes chronologiques obligatoires et les exercices sans ordre particulier.
Réaliser l’analyse, la décomposition en taches élémentaires .
Identifier les points bloquants, savoir proposer plusieurs solutions, savoir revenir en arrière.
Définir et ou s’approprier des critères mesurables et reproductibles. L’auto évaluation .
Prise en compte du niveau de départ et d’arrivée, de l’hétérogénéité du public, du temps alloué.
Réalisation de plans de formation et de progressions.
Prise de connaissance de différentes méthodes ( démonstration, découverte,….)
et outils pédagogiques à mettre en oeuvre,( livres, CD, vidéo).
Connaissance élémentaire des techniques et des outils de la communication.
Sur des exemples
relatifs à la plongée
ou dans d’autres
disciplines.
Production par les
stagiaires de
séquences d’apprentissage.
A partir d’exemples
concrets.
Initialisation de la
démarche qui sera
poursuivie et évaluée
au cours du
stage en situation.
Initialisation de la
démarche qui sera
poursuivie et évaluée
au cours du
stage en situation.
A travers des
exemples.
Amener chaque
stagiaire à s’exprimer
et à présenter
un travail (rapporteur
de groupe)

Pédagogie Spécifique

Les connaissances , savoir-faire et savoir-être devront se limiter à des notions de base permettant d’aborder le stage en situation .

 

 Connaissances, savoir-faire

Commentaires et limites 

 Critères de réalisation  Evaluation

 Etre capable d'oragniser l'activité.

 

     
       
       

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×