Technicien en inspection visuel

<>

Technicien en Inspection Visuelle (T.I.V.)

Conditions de candidature
- Etre titulaire de la licence FFESSM,
- Etre âgé au moins de 18 ans,
- Faire acte de candidature auprès du Président du club,
- Etre présenté par le Président du club qui attestera des qualités techniques et de l'aptitude à exercer la fonction de T.I.V.

Organisation générale
Les stages de formation de T.I.V. sont organisés par les Commissions Techniques Régionales ou par les Comités Départementaux sous le contrôle des C.T.R.

Délivrance des attestations de formation
- Par, au moins, un formateur de T.I.V.,
- Sous la signature du Président de la C.T.R.

Prérogatives
- Effectuer l'inspection visuelle des bouteilles de plongée, conformément à l'arrêté du 18 novembre 1986 portant dérogation à l'arrêté du 20 février 1985, disposition reprise dans l’arrêté de 15 mars 2000 modifié par l’arrêté du 30 mars 2005.
- Effectuer la révision des robinets
- Tenir à jour le registre des bouteilles utilisées par le club, ou confiées au club,
- Etablir les fiches d'inspection et les certificats de visite,
- Envoyer les fiches de contrôle visuel dûment remplies (accompagnées d'une enveloppe timbrée
portant l'adresse de retour des macarons) à la C.T.R. pour l'obtention des macarons,
- Gérer et apposer les macarons d'inspection visuelle.

Equivalence
L'attestation de Technicien en Inspection Visuelle peut être accordée, par équivalence, par le Président du Comité Régional sur proposition du Président de la Commission Technique Régionale, aux personnes exerçant une activité professionnelle équivalente (Contrôles non destructifs, métallurgie, expertise) ou titulaires d'un diplôme attestant des compétences dans ces domaines.
Les demandes doivent être adressées au Président de la CTR, accompagnées de toute pièce justifiant de l'activité professionnelle ou de la qualification.
N.B. Voir les contenus de formation du T.I.V. pages suivantes.
   

Formateur de T.I.V.
(Formateur 1er degré)

Conditions de candidature
- Etre titulaire de la licence FFESSM,
- Etre âgé d'au moins 18 ans,
- Etre titulaire de l'attestation de Technicien en Inspection visuelle,
- Faire acte de candidature par l'intermédiaire de l'une des autorités suivantes :
Le Président de la Commission Technique Départementale
Le Président de la Commission Technique Régionale

Organisation Générale
L'organisation matérielle est confiée, par rotation, à l'un des Comités Régionaux qui en fait la demande auprès de la C.T.N.
L'organisation administrative et pédagogique relève de la responsabilité du Président de la C.T.N. ou de son délégué.
Délivrance des attestations de formation
Sous la signature du Président de la C.T.N. ou par délégation, du directeur de stage.

Prérogatives
Former les Techniciens en Inspection visuelle à l’inspection des bouteilles de plongée et à la révision des robinets, sous la responsabilité des Présidents de C.T.R.

Equivalences
L'attestation de formateur de Technicien en Inspection Visuelle peut être accordée, par équivalence, par le Président de la FFESSM sur proposition du Président de la Commission Technique Nationale, aux personnes remplissant simultanément les deux conditions suivantes :
- être titulaire d'un diplôme conférant des compétences pédagogiques (moniteur 1er degré de plongée, enseignant, etc…)
- exercer une activité professionnelle dans des domaines techniques tels que contrôles non destructifs, métallurgie, expertise, mécanique ou être titulaires d'un diplôme attestant des compétences dans ces domaines.
Les demandes doivent être adressées au Président de la CTN, accompagnées de toute pièce justifiant de l'activité professionnelle ou de la qualification.

Formateurs de Formateur de T.I.V.
(Formateurs 2ème degré)

Nomination des formateurs 2ème degré de T.I.V.
Les formateurs 2ème degré de Technicien en Inspection Visuelle sont désignés par le Président de la FFESSM sur proposition du Président de la Commission Technique Nationale, aux personnes remplissant simultanément les deux conditions suivantes :
- être titulaire d'un diplôme conférant des compétences pédagogiques (moniteur 1er degré de plongée, enseignant, etc…)
- exercer une activité professionnelle dans des domaines techniques ou scientifiques tels que contrôles non destructifs, métallurgie, expertise, mécanique… ou être titulaires d'un diplôme attestant des compétences dans ces domaines.
Les demandes doivent être adressées par les présidents de C.T.R. au Président de la CTN, accompagnées de toute pièce justifiant de l'activité professionnelle ou de la qualification.
Les candidatures sont recevables en fonction des besoins de la Commission Technique Nationale, en formateurs.

UC 1 - Généralités - Le dispositif fédéral (durée 15 mn)

Connaissances, savoir faire et savoir être Commentaires et limites
Historique
Description des circonstances de la survenue desaccidents qui ont motivé le changement de réglementation.
Le fonctionnement des institutions en charge de la réglementation des appareils à pression.
La prise en compte des accidents.
La Commission Centrale des Appareils à Pression
Les actions initiales des différents intervenants du milieu de la plongée.
Cet exposé ne devra pas dépasser une dizaine de minutes. Il a pour objectifs :
- de montrer comment réagissent les pouvoirs publics face à un accident dû à un appareil à pression.
- de montrer comment la FFESSM a abordé le problème et d’expliquer la genèse de la mise en place des T.I.V.
Le dispositif fédéral - Le rôle du TIV
La place du T.I.V. dans le dispositif fédéral.
Les rôles du T.I.V. dans le club :
- inspection des bouteilles et des robinets
- information des licenciés sur les bon comportements en matière de prévention de la corrosion des bouteilles.
- suivi de l’état du matériel
- tenue à jour du registre de visite des bouteilles.


Les objectifs:
- définir le rôle du T.I.V. et ses limites
- sensibiliser le T.I.V. aux actions de prévention qu’il doit pouvoir mettre en place au sein du club.

UC 2 - Les textes réglementaires (durée 45 mn)

Connaissances, savoir faire et savoir être Commentaires et limites
Textes réglementaires, directives, normes
Les textes réglementaires en vigueur (évolutions)
Le décret n° 99-1046 du 13 décembre 1999
- conduite à tenir en cas d’accident
- déclaration à la préfecture
L’arrêté du 15 mars 2000:
- champ d’application et définitions
- conditions d’installation et d’exploitation
- les inspections périodiques
- les requalifications périodiques
Les marques apposées sur les bouteilles
Préciser la portée de chacune des familles de texte et leurs éventuelles interactions.
Préciser les conséquences de l’arrêté sur l’utilisation des appareils à pression au sein du club en matière d’entretien et d’exploitation.

UC 3 - La responsabilité du T.I.V. (durée 30 mn)

Connaissances, savoir faire et savoir être Commentaires et limites
Notions générales de responsabilité
- responsabilité civile
- responsabilité pour faute
- responsabilité sans faute
Responsabilité que déclenche le système de vérification institué par la FFESSM
- le vérificateur
- le commettant
- le gardien de la chose
Objectif : montrer au T.I.V. qu’il a une obligation “de moyens” et non une obligation “de résultats”. Son rôle est d’appliquer une procédure et de respecter scrupuleusement les critères qui lui sont imposés.
Assurance
- l’assurance en responsabilité civile du contrat
fédéral
- l’assurance individuelle complémentaire
Attirer l’attention sur l’intérêt, pour le T.I.V., de souscrire un contrat d’assurance individuel complémentaire

UC 4 - La fabrication des bouteilles (durée 45 mn)

Connaissances, savoir faire et savoir être Commentaires et limites
Les alliages utilisés et leurs caractéristiques
Les modes de mise en forme
Le poids des bouteilles en fonction du mode de fabrication
Les marques de fabricants apposées sur les bouteilles
Cas concrets : la fabrication par fluotournage
Les traitements thermiques
Les contrôles de fabrication
Objectif : Grâce à une meilleure connaissance des modes de fabrication, mettre en  évidence les qualités et les faiblesses des différents types de bouteilles. Adapter le comportement des usagers en fonction de ces paramètres.
Diapositives.

UC 5 - La corrosion des bouteilles (durée 45 mn)

Connaissances, savoir faire et savoir être Commentaires et limites
Mécanismes de corrosion
Vitesses de corrosion atmosphérique
Les différents aspects de la corrosion
Les critères d’acceptation ou de rejet.
Notions succinctes
Montrer l’action de l’environnement
Diapositives.

UC 6 - La chaîne de l’air (durée 1 h)

Connaissances, savoir faire et savoir être Commentaires et limites
La qualité de l’air
La chaîne de l’air, source de pollution des bouteilles
La compression - lubrification
Décantation et filtration
L’installation de chargement
- aspects techniques et réglementaires,
- mise en place
- dispositifs de sécurité, contrôles
Mise en oeuvre de l’installation
- consignes de chargement
- précautions d’emploi
- formation du personnel d’exploitation
- maintenance
Le registre du compresseur
Notions succinctes
Les différents dispositifs, efficacité et limites
les notions théoriques sur la compression seront écartés au profit de notions concrètes sur la maintenance, les précautions d’utilisation et la prévention.

UC 7 - La requalification (durée 30 mn)

Connaissances, savoir faire et savoir être Commentaires et limites
La requalification (réépreuve)
- protocole de requalification
- la visite préalable - critères de rejet
- la réépreuve - critères de rejet
Les fondements théoriques de la réépreuve
- notions de défauts internes et externes
- notions d’endommagement en fatigue
- mécanisme de fissuration
- taille critique de défaut
- dangerosité des défauts
- durée de vie et intervalle réglementaire
Circuit commercial
- comment optimiser la prise en charge des requalifications.
Cet exposé à caractère théorique ne fera appel à aucun calcul mais à des schémas et des photos permettant au stagiaire de comprendre ce qu’est un défaut et quel peut être son comportement en pression ainsi que le rôle de la requalification dans sa détection. Il sera important de montrer le caractère imprévisible du comportement mécanique d’une bouteille attaquée par la corrosion.

UC 8 - Procédure d’inspection (durée 1 heure)

Connaissances, savoir faire et savoir être Commentaires et limites
Démontage
Matériel et documents nécessaires
Démontage des robinets, précautions
Repérage de l’appairage bouteille/robinet
Organisation d’un espace technique d’inspection au sein du club
Ce module est basé essentiellement sur la démonstration des opérations que devront réaliser les stagiaires lors du module pratique UC 10 “travaux pratiques”.
Inspection de la bouteille
Nettoyage des bouteilles
Procédure d’inspection
- inspection de l’intérieur
- inspection de l’extérieur
- détermination du type de filetage et inspection
- critères d’acceptation et de rejet
Les bouteilles concernées sont celles destinées à contenir de l’air comprimé. Les bouteilles utilisées pour la plongée aux mélanges et susceptibles de recevoir à un moment donné, de l’oxygène pur sont exclues de cette procédure.
Révision de la robinetterie
Démontage
Nettoyage des pièces
Détection des pièces usées ou défectueuses
Remplacement
Changement des joints
Graissage
Remontage
Idem
Remontage de la bouteille
Changement du joint
Le huilage des bouteilles (pour ou contre)
Vérification de l’appairage des filetages bouteille et robinet
Graissage du filetage
Remontage
Couple de serrage
Essais
Le risque majeur étant la confusion dans les filetages et notamment l’appairage d’un robinet 25 x 200 avec une bouteille 3/4 gaz, une attention particulière sera apportée à ce problème et tous les moyens permettant de lever le doute seront abordés.
Enregistrement
Le registre de visites
Déclaration à la C.T.R.
L’autocollant “T.I.V.”
Archivage des fiches de visite
Le certificat de visite
Cas du rejet de la bouteille par le TIV
Fiche de rejet
Notification au propriétaire
 

UC 9 - Conseils d’utilisation - Prévention (durée 30 mn)

Connaissances, savoir faire et savoir être Commentaires et limites
Manipulation des bouteilles, chocs
Précautions d’utilisation
Le chargement, purge, échauffement,
Détection d’un mauvais fonctionnement de la station de gonflage
Détection d’une mauvaise filtration
Entretien courant
Entretien périodique
Stockage de courte durée
Stockage de longue durée
Ce module constitue la synthèse des connaissances acquises précédemment et principalement dans les modules UC4, UC5 et UC6.
Il permet de rassembler les connaissances pratiques que le T.I.V. pourra diffuser aux licenciés du club dans le but de prévention et d’amélioration de la sécurité.

UC 10 - Travaux pratiques - mise en situation (durée 3 heures)

Connaissances, savoir faire et savoir être Commentaires et limites
Identifier les poinçons des fabricants
En déduire le mode de fabrication et l’épaisseur de la paroi et du fond du tube
Démontage des robinets des bouteilles
Enlèvement du sabot des bouteilles
Inspection des bouteilles, repérage des défauts et mesure
Utilisation du minimesureur par ultrasons
Vérification des filetages bouteilles à l’aide de tampons lisses et filetés
Démontage et nettoyage des robinets
Vérification du filetage des robinets à l’aide des bagues lisses et filetées.
Remontage des robinets sur les bouteilles, application du couple de serrage
Les stagiaires seront mis dans des situations les plus proches possibles de la réalité.
Deux types de bouteilles seront utilisées :
- des bouteilles rebutées et comportant des défauts caractéristiques
- des bouteilles encore en service provenant de fabricants différents.
En fin de séance les stagiaires confronteront les résultats de leurs inspections.
Le formateurs corrigeront les éventuelles erreurs d’interprétation.

UC 11 - Inspection “Service Oxygène” (durée 2 heures)

Connaissances, savoir faire et savoir être Commentaires et limites
Matériel concerné
Rappel de l’Arrêté du 9 juillet 2004 relatif aux règles de techniques et de sécurité dans les établissements organisant la pratique et l'enseignement des activités sportives et de loisir en plongée autonome aux mélanges autres que l'air
Les normes NF EN 13949 et NF EN 144-3
Différence entre les interventions “service Air” et les interventions “service oxygène”
Sécurité
Les dangers de l’oxygène et des mélanges suroxygénés
Précautions dans les opérations de chargement des bouteilles
Pas de développement théorique. Indiquer quelques exemples qui mettent en évidence la dangerosité due à la réactivité de l’oxygène.
Insister sur la notion de pression partielle d’oxygène
Notions sur les polluants
Les différents polluants susceptibles d’être rencontrés dans les bouteilles
Dangerosité des polluants en présence d’oxygène Comment les identifier
Notions pratiques
Utilisation de la lumière noire.
Les dégraissants
Les différentes familles
Caractéristiques et contraintes d’utilisation
Choix d’un dégraissant
Insister sur l’aspect Hygiène, sécurité et protection de l’environnement.
Spécificités des interventions “Service oxygène”
Le local “service oxygène”
Le matériel “service oxygène”
Précautions à prendre par l’opérateur
Insister sur la nécessité d’utiliser un local et du matériel à destination unique du "service oxygène”
Les robinetteries
Procédure de révision - démontage, nettoyage, inspection, remontage
Détail de la procédure
Démonstration sous forme de travaux pratiques.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×